Relation et Famille

L’avortement: pour ou contre ? (1ère partie)

Marie Lydie ADON
Ecrit par Marie Lydie ADON

Pour une approche définitionnelle relevant de la médecine, l’avortement est l’expulsion d’un fœtus (de manière naturelle ou de façon provoquée), avant son terme de viabilité. Il peut être motivé par des raisons médicales, soit parce que la poursuite de la grossesse serait dangereuse pour la santé de la femme, soit parce que le fœtus (ou l’embryon) est atteint de malformation, ou d’une maladie grave et incurable, on parle alors d’interruption médicale ou thérapeutique de grossesse (IMG).

Aussi, lorsque l’avortement est décidé pour des raisons non médicales, dans un cadre légal, on parle d’interruption volontaire de grossesse (IVG). Lorsqu’il est pratiqué en dehors des conditions fixées par la loi, on parle d’avortement clandestin.

Dans ces trois cas présentés sont à différencier de l’accouchement prématuré et de la fausse couche. Le premier caractérisant toute naissance avant le terme de 8 mois révolus de grossesse selon l’OMS et le deuxième volet à savoir la fausse couche elle est un avortement spontané ou provoqué par une cause soit pathologique soit accidentelle avant 22 semaines d’aménorrhée. L’avortement se fait ainsi par voie médicamenteuse ou chirurgicale.

Pratiqué de manière légale ou clandestine plusieurs raisons sont alors évoquées pour justifier la pratique de l’avortement : le viol, une grossesse survenue lors des rapports incestueux, l’âge précoce de la mère, les raisons médicales et économiques ou encore le simple refus d’être mère ou père. Peu importe les raisons évoquées une question essentielle demeure quelle est la position de la Bible face à l’avortement ? (à suivre …)

A propos de l'auteur

Marie Lydie ADON

Marie Lydie ADON

Passionnée d'écriture et chrétienne, je m'efforce de mettre cette passion au service de mon Seigneur Jésus-Christ dans le but de relayer sa Parole qui est vie et vérité.

Laisser un commentaire