Exhortation

Quand les dieux échouent !

Au Psaume 82:6-7a Dieu déclare ceci :  » J‘avais dit : vous êtes des dieux, vous êtes des fils du très haut. Cependant vous mourrez comme des hommes. »

En effet, nous ne mourrons pas à cause de l’absence de Dieu à nos côtés. Nous n’échouons pas non plus parce que Dieu ne nous aurait pas équipés pour réussir. Car, en réalité, il nous a déjà bénis. En déclarant et en prophétisant sur nous que nous sommes des dieux, il a amené à l’existence ce qui ne l’était pas, il nous a rendus aptes à être tels qu’il l’a dit.

Or, le diable est un facteur à prendre en compte. Celui-ci dispose du droit de nous séduire, de nous faire des propositions, de nous parler et de s’opposer à nous. En effet, aucune onction n’a jamais empêché l’ennemi de parler à une personne. La preuve c’est que Jésus lui-même, après 40 jours de jeûne et sans doute de prières vit le diable s’approcher de lui pour lui faire des propositions.

Je disais à un frère dans la foi que: « ce qui est surprenant avec nous, c’est que, quand le diable commence à nous solliciter, la Sagesse divine nous fait percevoir que c’est l’ennemi qui se met déjà en scène. A ce moment, la victoire devrait nous être assurée puisque l’adversaire est démasqué. Mais étrangement nous échouons quand même. »

Dieu a beau être avec nous jusqu’à la moelle épinière, nous pouvons quand même échouer; non pas parce qu’il ne nous soutient pas ni parce que l’ennemi est trop fort mais parce que c’est à nous qui sommes sur le terrain que revient la dernière décision. Dieu inspire, oriente, donne sa parole comme arme mais c’est à nous d’obéir en appliquant ses instructions.

Or, nous laissons plutôt nos sentiments et nos émotions guider nos choix. Nous agissons, inspirés et poussés par la peur, l’égoïsme, l’orgueil, la fierté, la colère, la haine, l’amertume, la vengeance. Nous échouons par immaturité, quel dommage.

Que Dieu nous bénisse et nous aide !

 

A propos de l'auteur

Eudes Léonel OTIRA

Eudes Léonel OTIRA

Je rêve de voir l'évidence de la connaissance, de l'amour et de la puissance de Dieu établies et démontrées sans contestation aucune.

Laisser un commentaire