Exhortation

Souffrez d’obéir

En Luc 17:7-10 nous lisons ceci : « Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure et paie les troupeaux, lui dira, quand il revient des champs : Approche vite, et mets-toi à table ? Ne lui dira-t-il pas au contraire : Prépare-moi à souper, ceins-toi, et me sers, jusqu’à ce que j’aie mangé et bu ; après cela, toi, tu mangeras et boiras ? Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu’il a fait ce qui lui était ordonné ? Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : « Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire ».

Deux choses à savoir. La première est la suivante : pourquoi veux-tu que ton mari, ton pasteur, ton patron ou qui que ce soit célèbre tes efforts quand il ne s’agit que ton devoir. Pourquoi veux-tu un trophée pour avoir fait ton boulot, ce pourquoi on te paie, ce pourquoi on t’a établi ? Le trophée se mérite quand en plus de ton devoir tu fais au-delà.

La seconde, la voici : Parfois, comme ce serviteur, quand tu rentres des champs, le maitre te confie d’autres tâches. A ce moment, tu le trouves égoïste. Car, ces tâches concernent souvent son propre confort et cela te donne le sentiment que le maitre ne se soucie pas de l’épuisement dû à ton labeur durant la journée.

De même, tu es épuisé par la recherche d’un enfant, d’un travail, d’un mari, d’une guérison etc. Mais, au lieu que le Seigneur te cajole ou te console dans ton épuisement, il te confie autre chose qui le préoccupe lui. Non le Seigneur n’est pas égoïste il sait ce qu’il fait. Tu dois apprendre l’obéissance, celle-ci doit devenir parfaite en toi. Même le Christ, a appris, bien qu’il fut Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes (Hébreux 5:7a-8). En effet, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices (1 Samuel 15:22).

Que Dieu vous bénisse !!!

A propos de l'auteur

Patricia Laure TSOUNGUI

Patricia Laure TSOUNGUI

Femme de foi, au cœur éprouvé, Chantre, adoratrice engagée et toujours à la recherche de plus de profondeur et d'intimité avec le Seigneur, Patricia voit l'écriture comme le moyen de partager avec le plus grand nombre les précieuses vérité apprise aux pieds du Seigneur.

Laisser un commentaire