Relation et Famille

L’aimer ne suffit pas pour en faire un conjoint

En Genèse 2:22-23, il est écrit : « L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme ».

Dans ces versets, il n’est pas dit que l’homme tomba amoureux ou qu’il aima. Il est dit que lorsque Dieu emmena la femme vers l’homme, celui-ci fit une déclaration: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! En d’autres termes, l’homme venait enfin de trouver son vis à vis, son semblable, une personne qui lui correspondait profondément.

1. Aimer ne suffit pas

Pourquoi le fait d’aimer ne suffirait-il pas quand on sait que l’amour est indispensable pour bâtir une relation durable, heureuse, stable et épanouie ?

D’abord, parce que nous devons savoir qu’il est possible d’aimer la mauvaise personne et ne s’apercevoir qu’après avoir été blessé(e) ou trahi(e). Ensuite, il faut noter que lorsqu’on est déjà amoureux, notre choix n’est plus tout à fait lucide. En effet, selon le dictionnaire Larousse, l’amour est un sentiment vif, une inclinaison envers quelqu’un le plus souvent à caractère passionnel. De plus, comme le disait quelqu’un, le terme sentiment étant composé du mot sent et du mot ment cela signifie que les sentiments ça sent et ça ment. Autrement dit, les sentiments  changent et varient en fonctions de plusieurs facteurs.

2. Apprenez à aimer celui ou celle qui vous correspond

En réalité, on ne devrait pas épouser celui qu’on aime c’est-à-dire qu’on ne devrait pas épouser une personne juste parce qu’on se sent attiré par elle ou parce qu’on a développé des sentiments pour elle (pour s’apercevoir par la suite que ce n’était pas la bonne personne). On devrait plutôt apprendre à aimer celui ou celle qui nous correspond. Le pasteur TD Jakes a dit: « Toutes les personnes que vous aimez ne sont pas nécessairement appelées à être votre partenaire de vie« .

3. Une affaire de conviction

Quand Adam a dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! Vous remarquerez qu’il mentionne les os d’abord et la chair ensuite. Vous remarquerez également que les os sont plus profonds et enfouis en nous alors que la chair est externe.

Ainsi, nous devons d’abord écouter ce qu’il y a de plus profond en nous à savoir notre esprit, notre homme intérieur dans le choix d’un partenaire de vie. La Bible dit: « Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? » (1 Corinthiens 2:11a). Sachez-le, votre esprit connait tout vous concernant. Le type de carrière que Dieu vous appelle à faire et le conjoint que Dieu vous a destiné. Dès que vous le rencontrez, que votre âme l’aime ou pas, que votre corps se sent attiré par lui ou pas, votre esprit vous enverra un signal, vous saurez que vous êtes en présence de votre âme sœur.

Parfois, en côtoyant cette personne, vous avez l’étrange impression de la connaitre depuis longtemps tellement vous vous correspondez. Un jour j’ai dit à une jeune femme que toutes les fois que vous vous êtes engagée dans une relation qui n’a pas marché, vous le saviez depuis le début. Car, en général lorsqu’on est présence de la mauvaise personne, elle a beau être attirante, élégante, bien parfumée, il y a toujours un étrange malaise intérieur qu’on ne s’explique pas. Malheureusement, la plupart d’entre nous choisissent de passer outre ce malaise et de s’engager naïvement.

A propos de l'auteur

Laure Michelle OTIRA

Laure Michelle OTIRA

Chantre et adoratrice passionnée, mon profond désir est d'être, entre les mains du souverain potier, un instrument par lequel il suscite une race d'adorateurs épris d'amour pour lui et qui rendent manifeste, sur la terre, l'atmosphère qui prévaut au ciel dans la salle du trône.

Commentaires

Laisser un commentaire