Théos et Logos

Mis à part pour Dieu

Une des choses que les parents attendent de leurs enfants est qu’ils soient obéissants. Le contraire attriste leurs cœurs. De bons parents vont demander à leurs enfants d’obéir à des règles qu’ils croient être bonnes pour leur sain développement.

Lorsque nous avons accepté Jésus-Christ comme notre Sauveur personnel, nous sommes devenus des enfants de Dieu. Comme un bon père, le Seigneur a établi des règles à suivre afin que nous puissions bien grandir spirituellement. Une de ces règles est celle-ci : « … Soyez saints dans toute votre conduite… » (1 pierre 1:15).

Être saint implique l’idée de se mettre à part pour Dieu, de vivre pour Lui en se détournant des convoitises de toutes sortes qui contrôlent le monde dans lequel nous vivons. Être saint n’est pas une option mais un commandement : « Soyez saints …. » Pourquoi ? Parce que le Seigneur veut reproduire en nous son caractère afin que nous soyons pleinement heureux : « Vous serez saints car je suis saint » (1 Pierre 1:16).

Il est vrai que ce n’est pas toujours facile d’obéir à 100% à cette recommandation mais confessons au Seigneur notre faiblesse et il nous aidera à marcher dans la voie droite sans chanceler. Si vous n’êtes pas certain de savoir si telle ou telle chose est un péché alors demandez à Dieu de vous éclairer par sa Parole et par son Saint-Esprit. Vous pouvez aussi consulter un chrétien mature.

N’oubliez pas de toujours vérifier si tout ce qu’on vous dit est en parfait accord avec la Parole de Dieu: « (…) ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact » (Actes 17:11).

Trois choses vont nous motiver à obéir à notre Père céleste :

  1. L’amour de Dieu envers nous

Dieu a manifesté son grand amour envers nous en nous donnant son bien-aimé fils unique, Jésus-Christ. Le Seigneur Jésus est mort sur la croix par amour pour nous afin que nous soyons sauvés et délivrés du péché. Ne méprisons pas l’œuvre de Christ sur la croix en vivant selon les convoitises de ce monde. Plutôt, regardons à la croix afin de puiser la force nécessaire pour vivre dans la sanctification.

  1. Notre amour envers le Seigneur

Jésus a dit à ses disciples : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements » (Jean 14:15). L’amour est une puissante force de motivation. Que ne ferions-nous pas pour l’être aimé! Plus on aime Dieu, plus on veut lui plaire en obéissant à ses ordonnances.

  1. La crainte de l’Éternel

L’apôtre Paul nous exhorte à nous purifier «… de toutes souillures de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu » (2 Corinthiens 7:1). Ici, la crainte ne signifie pas la peur car la peur que nous éprouvons vis à vis de quelqu’un nous pousse à fuir loin de cette dernière. Certainement que le Seigneur ne veut pas qu’on ait peur de Lui.

La crainte de Dieu doit être une manifestation de notre grand respect envers Lui, reconnaissant son autorité sur nous. Elle va nous amener à Lui obéir. « Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel » (Proverbes 9:10).

Comme des enfants obéissants et aimant le Seigneur, éloignons-nous du péché et, avec l’aide et la direction du Saint-Esprit en nous, vivons dans la sainteté afin d’être trouvés par notre Père céleste purs et sans tache lorsqu’il viendra nous chercher pour demeurer éternellement avec Lui.

A propos de l'auteur

Faneolya BISSANGOYE

Faneolya BISSANGOYE

Adoratrice au service du Seigneur et passionnée du Christ. Mon désir est que Dieu m'utilise puissamment au travers de ma voix pour convertir et apporter des âmes à Lui.

Laisser un commentaire