Exhortation

Pourquoi Dieu ne répond-t-il pas toujours du tic au tac (2) ?

Il y a des enfants si pro actifs, si débordants de vitalité et d’énergie que lorsque vous les appelez pour les commissionner, à peine vous avez commencé à leur expliquer en quoi consiste la commission, les voilà déjà reparti en trombe pensant avoir tout saisi. Plus tard, se rendant compte qu’il n’ont pas tout compris, ils reviennent à vous pour demander le complément d’informations qui manquaient.

Parfois, Dieu ne nous répond pas du tic au tac pour nous éviter de réagir comme cet enfant. Car, nous sommes souvent si pressé d’avoir les informations divines nous permettant de remporter la bataille que si Dieu nous répondait immédiatement, nous sortirions tout de suite de sa présence en croyant avoir tout compris de la situation.

Nous devons comprendre qu’aucune situation ne surprend Dieu. Il était déjà au courant avant nous. Assez souvent, nous ne prenons conscience de certaines situations qu’à l’issue d’un long processus durant lequel Dieu essayait déjà d’attirer notre attention. Dès que nous avons pris conscience, nous réagissons sous la pression en croyant tenir Dieu informer. C’est à ce moment que nous crions à lui, demandant des instructions, des orientations et recherchant sa face. Ainsi, quand il tarde à répondre nous nous agaçons, ignorant qu’il contrôle la situation.

S’il vous donnait tout de suite les quelques informations que vous demandez sous la pression, non seulement vous irez agir charnellement avec vos émotions, mais vous vous exposez au risque de récolter un échec. Car vos informations ne seront que partielles. Dieu prendra donc le temps de faire baisser la pression de vos émotions. Il vous révélera ce que vous devez savoir, il vous montrera le plan, la stratégie et vous couvrira de sa grâce avant de vous donner le OK pour aller à la confrontation.

Jésus recommanda de ne pas pas s’éloigner de Jérusalem afin d’attendre la promesse du Saint-Esprit (Actes 1:4). En d’autres termes, les disciples ne devaient pas se précipiter à aller sur le terrain avant l’arrivée du Saint-Esprit. Jacob a dit: « je ne te laisserai point aller, (avant) que tu ne m’aies béni » (Genèse 32:26). Enfin Moïse a dit au Seigneur: « si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d’ici » (Exode 33:15). Ne partez pas juste avec des bribes d’informations, assurez vous d’abord d’avoir le OK de Dieu avant d’aller.

A propos de l'auteur

Eudes Léonel OTIRA

Eudes Léonel OTIRA

Je rêve de voir l'évidence de la connaissance, de l'amour et de la puissance de Dieu établies et démontrées sans contestation aucune.

Laisser un commentaire