Théos et Logos

Permettez aux autres d’être différents

En général, sauf quelques exceptions, nous aimons être en compagnie de personnes qui nous ressemblent. Soit parce que nous sommes de la même race, de la même culture ou partageons les mêmes centres d’intérêts. En effet, il n’est pas aisé de vivre comme une tâche en étant par exemple le seul noir ou le seul arabe au milieu d’une communauté de race différente. Il n’est pas non plus facile de se faire juger à cause de nos habitudes alimentaire ou du fait de notre culture par ceux n’ayant pas les mêmes origines que nous.

C’est donc à raison que quelqu’un a dit que: « ceux qui se ressemblent, s’assemblent. » Car, être avec des gens similaires a des avantages. Cela renforce notre sentiment de sécurité et d’appartenance. On se sent moins seul au monde. Cela brise les complexes issues des différences, réduit les sources potentiels de conflits et nous donne la garantie de ne pas être jugé et de ne pas être incompris par les autres.

Or, trop s’assembler avec ceux qui nous ressemblent pourrait nous conduire malicieusement à la tolérance zéro face aux autres, augmentant ainsi le risque de xénophobie. S’il est vrai que ceux qui s’assemblent se ressemblent, il est aussi vrai que les contraires s’attirent. Avez-vous remarqué que des personnes orgueilleuses, avec des fortes personnalités et des egos surdimensionnés ont du mal à cohabiter ?

Dans ce cas précis, seul les contraires s’attireraient pour faire un bon assemblage. Assez-souvent, les différences nous insupportent. En effet, nous trouvons les autres trop lents, pas assez intelligents, grincheux, capricieux, bavards, peureux, impulsifs trop gentils ou trop accommodants. Cependant, tout le monde ne peut pas être comme nous. Imaginez une humanité où tout le monde aurait la même couleur de peau, des yeux, des cheveux, le même timbre vocal et le même visage.

Nous serions alors 7 milliards de jumeaux à la surface de la terre sans différences, sans originalité comme une colonie de pingouins. Or, le Seigneur aime la diversité: « Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau… » (Apocalypse 7:9).

Apprenons donc à faire preuve de tolérance, vis à vis de ceux qui ont un tempérament, une culture, un niveau d’instruction et des centres d’intérêts différents. Mieux, apprenons à les aimer et à les accepter.

Que Dieu vous bénisse richement.

A propos de l'auteur

Eudes Léonel OTIRA

Eudes Léonel OTIRA

Je rêve de voir l'évidence de la connaissance, de l'amour et de la puissance de Dieu établies et démontrées sans contestation aucune.

Laisser un commentaire